• Derniers écrits au bord du vide

  • Suzuki, Daisetsu

Suzuki, Daisetsu (1870-1966)

Derniers écrits au bord du vide [Texte imprimé] / Daisetz Teitaro Suzuki ; traduit de l’anglais et présenté par Philippe Moulinet. - Paris : A. Michel, impr. 2010. - 1 vol. (233 p.) : couv. ill. ; 19 cm.

Trad. de : « The field of zen ». - Recueil des articles publiés de 1953 à 1964. - Bibliogr. p. 231-232. - ISBN 978-2-226-20750-0 (br.)

Vie spirituelle — Bouddhisme zen

Le livre commence par une autobiographie de l’auteur, où celui-ci nous explique sa jeunesse et pourquoi il s’est mis en route, à la recherche de réponses. Ensuite, nous trouvons une série d’articles que Daisetsu Suzuki a publiés les dix dernières années avant sa mort. L’auteur est reconnu comme un maître qui a fait connaître le Zen en Occident. Son ouvrage aborde donc différentes questions sur le Zen. Il cite beaucoup d’exemples tirés de l’histoire de ce dernier. Pour un non-initié, le sujet est complexe et nécessite d’en discuter avec une personne aguerrie comme nous le dit l’auteur. Cependant, le livre reste très agréable à lire et l’écriture nous surprend par sa poésie : « Ne tentez pas d’obtenir une réponse de quiconque en questionnant. Ne comptez pas obtenir ce qui ne vous appartient pas. Ce qui vous fait poser la question prouve que la réponse est en vous. Le trésor que vous convoitez n’est pas dehors, il est en vous » (pg 189).