• Le goût de Diderot : Greuze, Chardin, Falconet, David

  • Exposition. Montpellier, Musée Fabre. 2013. 2014

[Exposition. Montpellier, Musée Fabre. 2013. 2014][Exposition. Lausanne, Fondation de l’Hermitage. 2014]

Le goût de Diderot [Texte imprimé] : Greuze, Chardin, Falconet, David : [exposition, Montpellier agglomération, Musée Fabre, 5 octobre 2013-12 janvier 2014, Lausanne, Fondation de l’Hermitage, 7 février-1er juin 2014] / [catalogue] sous la direction de Michel Hilaire, Sylvie Wuhrmann, Olivier Zeder ; [textes de Stéphane Lojkine, Guilhem Scherf, Olivier Zeder, et al.]. - Paris : Hazan, ; Montpellier : Musée Fabre, ; Lausanne : Fondation de l’Hermittage, impr. 2013. - 1 vol. (399 p.) : nombreuses ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 30 cm.
Bibliogr. p. 385-393. Index. - ISBN 978-2-7541-0716-7 (Hazan)

ISBN 978-2-7541-0733-4 (Fondation de l’Hermitage) (br.) : 40 EUR.

Diderot, Denis (1713-1784) — Et l’art — Catalogues d’exposition.
Art — 18e siècle — Catalogues d’exposition.
Peinture — France — 18e siècle — Catalogues d’exposition

Diderot, philosophe des lumières, fondateur de l’encyclopédie avec D’Alembert, fut aussi critique d’art. En 1759, il lui échoit la tâche de rédiger les comptes-rendus des Salons, expositions organisées par l’Académie Royale de peinture et de sculpture équivalentes au Louvre et équivalent de nos foires d’art contemporains actuelles. Ces écrits, publiés dans La Correspondance littéraire, deviendront très vite une référence dans toute la bonne société de l’époque et feront l’admiration de nombreux écrivains et critiques d’art au XIXe siècle. Mais cet ouvrage n’est pas la compilation des compte-rendus. Ce livre a une double vocation : être la synthèse des dernières recherches sur les liens entre Diderot et l’art et offrir un panorama de la création française du XVIIIe siècle. Offrant un corpus incroyable, écrit dans un langage tout à la fois clair et soutenu, Le goût de Diderot est plus qu’une réflexion sur les rapports de Diderot à l’Art et au Beau, c’est une merveilleuse porte d’entrée vers le XVIIIe siècle qui devrait ravir tous les amateurs d’histoire de l’art.